Sélectionner une page
Datacenter & Sécurité :  enjeux, technologies.

Datacenter & Sécurité : enjeux, technologies.

Datacenter & Sécurité : enjeux, technologies.

Le numérique est devenu omniprésent dans notre société actuelle, c’est pour cela que la sécurité de vos données est devenue un enjeu si important.

Un datacenter abrite des équipements et des données sensibles. La sécurité de ce type de bâtiment est le critère principal pris en compte par les clients. Thésée DataCenter met un point d’honneur à l’atteinte des plus hauts niveaux de sécurité pour l’exploitation de son campus, en assurant l’accessibilité, la protection et la sécurité de ses installations.

Sécurité physique

 

Implantation sécurisée

 

Le datacenter est placé dans une zone d’activité stratégique et étudiée, afin d’assurer :

  • une absence de risque d’inondation ou de glissement de terrain,

  • une absence de risque sismique,

  • une absence de couloir aérien,

  • une absence de risque industriel.

Accessibilité du campus

Le campus est accessible et gardienné 24/7/365. L’entrée dans le campus nécessite d’obtenir un badge biométrique en se présentant à l’agent de sécurité qui vérifie l’identité du visiteur Les clients sont tenus d’informer Thésée DataCenter de l’accès au datacenter de personnes habilitées, par l’intermédiaire du Guichet Unique de Services, au minimum 1 heure au préalable. L’ensemble des autorisations d’accès sont gérées via notre portail de services. Via les autorisations requises, les administrateurs autorisés par les clients peuvent directement y administrer l’accès pour personnes devant accéder à leurs systèmes d’informations. Les demandes d’autorisations sont soumises a un process automatique (workflows du DCMS) quasi instantané. A réception du badge l’ensemble du parcours visiteur est tracé, horodaté et archivé. Le système de contrôle permet une historisation de toute personne pénétrant ou sortant d’une zone.

Au sein des datacenters de Thésée DataCenter, la sûreté des flux physiques est fondamentale. En particulier, tous les flux entrants et sortants des personnes, et de matériel sont entièrement sécurisés. Les équipements mis en œuvre assurent une sûreté optimale des différents flux entrants et sortants du datacenter, tout en permettant une grande flexibilité opérationnelle, y compris pour les personnes en situation d’handicap et pour les livraisons de matériels de grands gabarits.

Datacenter certifié Tier IV

Tous les bâtiments sont autonomes, avec une redondance de tous les équipements en réponse automatique aux incidents et aux pannes de composants.

Le datacenter est équipé d’une source de « secours » constituée pour chacune des chaînes électriques d’un groupe électrogène d’une puissance unitaire de 1250kVA. Les groupes électrogènes ont la capacité de fournir la puissance nécessaire pendant une durée illimitée avec un stockage sur site de 72H de fonctionnement

L’architecture de la climatisation du datacenter est également adaptée aux impératifs et exigences de la normalisation Tier IV de l’Uptime Institute.

Environnement électromagnétique

Le centre informatique est équipé d’un système contre les perturbations électromagnétiques (dispositif parafoudre, régulation du taux d’humidité…) et en particulier de paratonnerres à dispositif d’amorçage testable caractérisé par une avance à l’amorçage de 60 µs.

L’architecture de la climatisation du datacenter est également adaptée aux impératifs et exigences de la normalisation Tier IV de l’Uptime Institute.

Datacenter de type « bunker »

La sécurité est au cœur des préoccupations de nos clients. C’est pourquoi, Thésée Datacenter applique la totalité des règles et recommandations de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information. Le datacenter se démarque ainsi par son approche de la sûreté en profondeur, un système de protection multicouche et l’utilisation des technologies les plus avancées pour assurer la protection des données contenues au sein du datacenter. Plusieurs enveloppes se succèdent au sein du datacenter avec, à chaque passage d’environnement, de nouveaux contrôles de sécurité physiques et logiques se renforçant successivement (7 niveaux de sécurité entre la périmétrie du site jusqu’au cœur des environnements IT). L’ensemble des entrées sensibles sont équipées de portes métalliques blindées certifiées anti-effraction CR4 et de serrures motorisées.

Le domaine public, l’aire d’accueil, l’aire de haute sécurité et les bâtiments informatique sont séparés les uns des autres par une clôture sécurisée avec des dispositifs anti-franchissement. L’accès à l’aire de haute sécurité depuis l’aire d’accueil se fait par l’intermédiaire d’un portail coulissant motorisé formant un sas, actionné depuis le poste de garde. L’accès aux datacenters est réservé aux véhicules de livraison. Les agents sont formés pour réagir en cas d’intrusion ou d’acte de malveillance et peuvent se protéger au sein d’un espace sécurisé : accès anti-effraction CR4 et pare-balles FB6 résistant à un tir kalachnikov. La surveillance de l’ensemble du périmètre du terrain est assurée par des caméras thermiques (vision de nuit) disposant de la fonction de détection de mouvement permettant de détecter au plus tôt et en profondeur l’intrusion sur le site.

Les intrusions sur le site sont ainsi détectées au plus tôt permettant aux services de secours d’intervenir avant que l’intrus ait pu passer les différentes étapes du système de défense en profondeur.  Le passage à travers les différentes zones de sécurité a pour but de ralentir la tentative d’intrusion : le sas des salles informatique est équipé de bloc-porte blindés et anti-effraction CR4 offrent une résistance de 10 minutes minimum à des attaques employant des méthodes lourdes telles que des outils électriques (perceuse, scie sauteuse…).

Le contrôle d’accès est certifié ANSSI et est déployé suivant les dernières règles en vigueurs de sécurité informatique édictées par la LPM (Loi de Programmation Militaire) : équipements porteurs de certificats, VLAN spécifiques, stratégie de mot de passe complexe, journalisation, etc.  L’architecture du contrôle d’accès est basée sur 3 types de contrôles : le contrôle de badge, le contrôle biométrique (empreinte digitale) et un code d’accès permettent une authentification forte. L’architecture du système de contrôle d’accès est conforme aux recommandations de l’ANSSI (architecture n° 1, certification SY-CLOUDLINK-312-CSPN) : Le badge, sécurisé, s’identifie et s’authentifie directement à l’UTL par l’intermédiaire de la tête de lecture qui transmet les messages sans les modifier, et ne participe pas au protocole cryptographique (tête de lecture dite « transparente »).

Les  salles informatiques du datacenter disposent de leur propre sas de sécurité et privatif. Le système de contrôle assure le contrôle de l’unicité de présence pour une personne et en simultané le contrôle de flux de matériel. L’analyse simultanée de l’unicité de présence de personne et du contrôle de matériel volumineux augmente la sécurité des zones sensibles. Le matériel jusqu’à une taille « EuroPallet » est autorisé. Le contrôle d’accès intégré contrôle l’autorisation d’accès sur la base d’une triple authentification (badge + biométrie + code d’accès). L’authentification du porteur de badge se réalise en comparant son empreinte à celle enregistrée dans le badge.

Et la sécurité incendie ?

 

Sécurité incendie ?

La sécurité incendie du datacenter est assurée par un système de sécurité incendie de catégorie A composé d’un ECS, d’un CMSI adressables et d’une installation de détection automatique couvrant l’ensemble des locaux. Les salles informatiques sont équipées d’une détection incendie à aspiration d’air type DFHS assurance une détection très précoce permettant l’intervention de l’agent de sécurité sur site présent 24H/24 et 365J/365 et spécialement formé pour intervenir sur les risques incendie en salle informatique.

 

Chaque bâtiment dispose d’un système de protection incendie. Les structures du bâtiment datacenter sont stables au feu pendant une durée de deux heures. Les éléments constructifs des salles informatiques sont coupe-feu 2H.

 

La technologie d’extinction automatique a été choisie pour sa performance et son innocuité sur les matériaux informatiques : Installation fixe de protection incendie par brouillard d’eau de type pré-action (système sous air connecté à un système de détection d’incendie) dans l’ensemble des locaux à risque dont les salles informatiques.

 

Le centre de première intervention des pompiers est situé à 1 200 m du datacenter. Le Centre de secours principal des Mureaux est spécialisé contre les feux urbains industriels. Le temps d’intervention des pompiers sur le site Thésée DataCenter est inférieur à 5 minutes.

 

Autant de technologies au service du client et de la sécurité de leurs données !

Qu’est-ce qui se cache dans un datacenter ?

Qu’est-ce qui se cache dans un datacenter ?

Qu’est-ce qui se cache dans un datacenter ?

Dans un monde de plus en plus numérique, un nouveau datacenter nécessite une réflexion très en amont autour des objectifs en termes de performance, de consommation électrique, de limitation de l’impact environnemental, de disponibilité, de redondance … Le point de départ d’un datacenter performant se trouve dans sa conception puis sa réalisation, qui demande de lourds travaux (menés avec nos partenaires) et des éléments techniques de haute qualité.

Aujourd’hui nous partageons avec vous les visuels de nos équipements techniques, mais aussi et surtout quelques lumières quant à leur utilité !

Les containers osmoseur

Voici des photographies de l’intérieur et l’extérieur de nos conteneurs osmoseur. Leur fonction est de produire de l’eau très pure débarrassée de toutes les scories et composants que l’on trouve habituellement dans l’eau de ville. Cette eau servira dans le processus de refroidissement adiabatique au cœur des centrales de traitement d’air qui refroidissent le datacenter.

Les containers électriques

C’est dans l’usine de Sullitron qu’ont été fabriqués nos containers électriques, avec des équipements ABB. Ces containers assurent la disponibilité et la qualité du courant électrique en alimentant les équipements informatiques hébergés dans le datacenter.

 

Les containers des groupes électrogènes

Le moteur jaune est l’intérieur d’un container groupe électrogène et on voit le groupe électrogène dans sa longueur. En première phase, nous aurons 4 groupes électrogènes pour secourir l’alimentation électrique du site. En cas de panne électrique du réseau primaire, ils prennent le relai en moins de 30 secondes. Nous avons de plus 72h d’autonomie sur chacun des groupes.

 

Les containers des groupes électrogènes

Ci-dessous la photographie de deux containers groupes électrogènes en phase de test en décembre au sein de l’usine Eneria/Caterpillar à Montlhéry.

Nous allons les recevoir sur le chantier ce mois-ci. Les cuves de fuel étaient déjà en place.

 

 

DIRIS Q8000

Nos transformateurs électriques sont présents dans nos containers électriques. Ce sont des transformateurs de distribution HTA/BT (technologie transformateur à huile). Leur mission est de transformer la tension 20.000 V qui circule dans notre boucle HTA interne en 400 V qui alimente le premier bâtiment Ariane. Ils sont bien sûr en redondance ; on trouve sur la voie A et sur la voie B.

 

La progression de la construction

Impressionné ? Ce n’est pas fini ! Bien d’autres éléments techniques arriveront dans les mois à venir. Pour tout voir en temps réel, consultez régulièrement le timelapse du chantier https://thesee-datacenter.com/camera-chantier/ ou rejoignez-nous toutes les semaines sur nos réseaux.

Venez nous suivre !

LinkedIn https://www.linkedin.com/company/18455027/

Twitter https://t.co/Dm95Ilb4CZ?amp=1

 

Et pour toute information ou demande d’entretien : contact@thesee-datacenter.fr

 

WEBINAIRE / Everything-as-a-service

WEBINAIRE / Everything-as-a-service

Everything-as-a-service :

focus sur le Datacenter

Découvrez comment le partenariat entre HPE et Thésée DataCenter vous permet d’accéder à un hébergement « as a Service » à la fois souple et performant, en paiement à l’usage, avec les garanties de services de bout en bout les plus élevées en termes de haute disponibilité, de souveraineté et de sécurité des données. Un accompagnement sur mesure vers une transformation structurante de votre système d’information !

Parmi les sujets abordés :

X-as-a-service : quand l’IT devient une « commodité ».

Point sur les besoins récurrents des clients en hébergement.

Panorama des offres.

Souplesse et performance du cloud hybride.

Nouveaux usages métier, nouveaux contrats.

Valeur livrée accrue : prix, performance et haute disponibilité.

Les intervenants :

Pascal LECOQ,

Directeur Monde Data Center Technology Services

Hewlett-Packard Entreprise

 

Christophe BOUNIOL

Président

Thésée DataCenter

 

Webinaire animé par Philippe LUCE

9 février 2021

inscriptions

  • (facultatif)
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Datacenter Tier IV: les 5 plus grosses fausses idées (dont vous allez vous affranchir)

Datacenter Tier IV: les 5 plus grosses fausses idées (dont vous allez vous affranchir)

 

Si la classification délivrée par l’Uptime Institut bénéficie d’une notoriété grandissante, c’est parce qu’elle a le mérite d’une certaine logique qui la rend très lisible : plus votre niveau de certification est élevé, plus grande est la qualité de votre datacenter. Un Tier II est d’une qualité moindre d’un Tier III. Simple, basique. Chez Thésée DataCenter, nous voulions – et nous avons réussi ! – être certifiés Tier IV.

Pour autant, en chemin, nous avons pu relever un bon nombre – hmmm, comment dire ? – …d’idées fausses concernant la certification en général, et le Tier IV en particulier. Nous vous proposons de les débusquer ci-après !! Prêts ?!? Allons- y !

Rappelons d’abord brièvement ce qu’est un datacenter Tier IV : facile, c’est un datacenter « tolérant aux pannes » ce qui lui permet de continuer à fonctionner même en cas de panne, et qui assure donc le plus haut niveau possible de disponibilité.

Voilà.

Car oui, il faut vous l’avouer : il y a des pannes dans les datacenters ! Celles des équipements de tous types qui peuvent être défaillants, ou celles induites par le mauvais geste ou la mauvaise intervention. Chez Thésée DataCenter – si, comme dans tous les datacenters nous faisons très très attention à la qualité de nos équipements, et à la rigueur des interventions techniques – nous avons en plus de nos confrères un niveau de redondance de nos équipements qui permet une réponse automatique et en temps réel à chaque panne, pour que la production IT ne soit jamais impactée.

Mais alors, ces idées fausses ?

 

 

1) On ne peut pas faire un datacenter Tier IV en France?

Une vieille légende voudrait qu’il soit nécessaire d’avoir deux fournisseurs d’énergie différents – Lefèvre Energie et Martin Electricité ? – pour prétendre à ce niveau de certification. En fait ce qui est requis, ce sont deux adductions d’énergie différentes, ce qui est bien différent !
Et sinon, autre élément de réponse : Thésée DataCenter – acteur 100% français – EST certifié Tier IV. Donc : c’est possible !

2) Un datacenter Tier IV ou un datacenter Tier III+, voire Tier III, c’est pareil ?

Euh, …non, pas du tout. Déjà parce que « Tier III+ » cela n’existe pas !! N’existent pas non plus le « Tier I+ » ou le « Tier II+ » : c’est contraire à la logique même du classement dans la certification ou votre résilience est fonction de la redondance de vos équipements critiques, et votre classement est donc fonction de votre point le plus faible dans votre chaine technique. Pas de « + » possible : ça ne veut strictement rien dire.
Reste le match Tier IV versus Tier III : et c’est encore Tier IV qui gagne ! Car un Tier III reste exposé à l’arrêt de la production IT sur les pannes, en particulier sur des interventions ou des défaillances non programmées. Prenons un exemple : la défaillance d’un seul tableau électrique affectera chaque sous-panneau et composant d’équipements alimentés par le tableau. Un Tier III pourra avoir un impact sur la salle informatique, quand un Tier IV …n’en aura aucun. Ce qui n’est que l’une des trois différences majeures entre les deux niveaux de certification. Victoire par KO.

3) Un Tier IV, cela ne correspond à aucun vrai besoin !

Presque vrai. Recourir à un hébergement dans un datacenter certifié Tier IV, c’est affirmer une seule exigence : celle de la disponibilité la plus élevée, et garantie. Ce qui est le premier critère à l’achat dans un espace de colocation : mettre sa production IT entre les mains de professionnels de l’hébergement, pour avoir la meilleure qualité de service.
Si la production IT à l’inverse n’est pas importante, pas du tout critique pour l’activité, si elle supporte les pannes – rares ou fréquentes – et les indisponibilités, si les applicatifs hébergés tolèrent un fonctionnement intermittent alors le Tier IV est sans doute non nécessaire, une simple salle blanche pourra suffire. Ce qui reste quand même à croiser avec les coûts sans cesse plus élevés des pannes informatiques dans les organisations de travail.

Par contre, pour toutes les DSI sérieuses, un tier IV reste l’assurance du meilleur choix !

 

 

 

 

4) Un Tier IV, c’est forcément une très mauvaise efficacité énergétique.

C’est faux. Le PUE (Power Usage Effectivness) est un indicateur d’efficacité énergétique souvent employé : plus il est bas, plus efficient est le datacenter dans son usage de l’énergie. En France le PUE d’un datacenter est autour de 2,5 en moyenne. Et celui d’un Tier IV serait plus élevé encore, puisque les équipements s’y trouvent en plus grand nombre pour avoir la meilleure résilience possible ? Ce n’est pas aussi mécanique en fait, et cela dépend du choix des technologies sur site. S’il est plus simple pour un datacenter Tier II d’avoir un faible PUE, ceux de Thésée DataCenter auront un PUE de …moins de 1,2 !! Ce qui les positionne parmi les plus efficients du marché français.

 

5) Un Tier IV, c’est forcément plus cher !

Non pas forcément ! Contrairement aux idées reçues, un datacenter certifié Tier IV n’est pas plus cher. Car avec un bon PUE il sera très économe sur la facture d’énergie présentée à ses clients, et il sera alors très compétitif !

Avec un PUE inférieur à 1,2 nous avons chez Thésée Datacenter une vraie capacité à proposer la meilleure qualité – certifiée – avec des prix les plus justes !

Mais pour ce dernier point, il va vous falloir nous contacter pour le vérifier et comparer, bien sûr !! N’hésitez pas !!!

 

Cliquez ici pour voir le chantier en direct !

 

 

 

 

Cérémonie de la Pose de la Première Pierre

Cérémonie de la Pose de la Première Pierre

Le vendredi 2 octobre 2020 avait lieu la « Cérémonie de la Pose de la Première Pierre » pour le campus de Thésée DataCenter.

 

La manifestation réunissait invités, partenaires économiques et actionnaires, autour des élus qui ont été les soutiens du projet et qui étaient venus réaffirmer leur appui, le tout en présence d’un pool de journalistes.

Retour en quelques images et vidéos sur une demi-journée intense, dans une ambiance chaleureuse malgré une météo contrastée.

 

Annonce de la Certification Tier IV

C’est Pascal Lecoq – Worldwide Practice Director Datacenter pour HPE – qui nous a fait le grand plaisir d’annoncer notre obtention officielle de la Certification Tier IV du Uptime Institute, une annonce à retrouver dans la vidéo ci-contre.

Annonce de la Certification Tier IV

C’est Pascal Lecoq – Worldwide Practice Director Datacenter pour HPE – qui nous a fait le grand plaisir d’annoncer notre obtention officielle de la Certification Tier IV du Uptime Institute, une annonce à retrouver dans la vidéo ci-contre.

Endorser du Code of Conduct

Paolo Bertoldi, responsable auprès de la Commission Européenne du Code of Conduct – recueil des meilleures pratiques pour diminuer l’impact environnemental des Datacenter – a validé lui-même dans son message ci-contre notre statut « Endorser », saluant entre autres le très haut niveau de performance énergétique de nos infrastructures

Endorser du Code of Conduct

Paolo Bertoldi, responsable auprès de la Commission Européenne du Code of Conduct – recueil des meilleures pratiques pour diminuer l’impact environnemental des Datacenter – a validé lui-même dans son message ci-contre notre statut « Endorser », saluant entre autres le très haut niveau de performance énergétique de nos infrastructures

HPC, the super calculator for today and tomorrow

HPC, the super calculator for today and tomorrow

 

Thésée DataCenter is equipped to accommodate the most demanding applications, including those requiring the highest computing power.

The datacenter has an HPC (High Power Computing) system, able to perform in-depth analysis as well as generating artificial intelligence solutions.

This high-performance computing system meets the need to increase computing power to achieve much highest standards and performance. High Power Computing consists in combining the power of several thousand processors to perform complex calculations at high speed and the processing of big data in real-time.

The term applies essentially to systems providing more than one teraflop of power, and therefore capable of processing more than 1,012 floating-point operations per second.

The term HPC is sometimes used as a synonym for supercomputing whereas from a pure technical perspective this system operates computers in a similar manner but at the highest possible operational rate.

HPC solutions are based on three main elements: compute, network, and storage.

This is the future of data centers technology, as the demand for real-time data processing will grow, and therefore it becomes essential for IT data centers to benefit from HPC solutions

HPC is also used in conjunction with Machine Learning and Artificial Intelligence in many fields such as the autonomous vehicles or new cancer detection techniques.

The infrastructure of Thésée DataCenter is « HPC Ready »: ready to host the highest-level active equipment essential for these applications.

 

logo_2020